Ouvrir le menu
Actualités Adolescents Bien-être Couple Développement personnel Familles et enfants Stratégies

Être heureux, ça s’apprend !

Bien-être, Développement personnel, Stratégies

07/08/2020

Le bonheur, en philosophie, peut se définir comment un état de complète satisfaction…

Aussi, comment déterminer cet état de « complète satisfaction » et est-il possible de l’atteindre ? Gottfried Wilhelm Leibniz pensait que « Notre bonheur ne consistera jamais dans une pleine jouissance, où il n’y aurait plus rien à désirer ; mais dans un progrès perpétuel à de nouveaux plaisirs et de nouvelles perfections » … Cela veut-il dire que l’homme est un éternel insatisfait et qu’il ne sera jamais totalement heureux et ne cessera de poursuivre des projets ou des rêves insaisissables ? Le bonheur doit-il se trouver ou avons-nous tous en nous la capacité d’être plus heureux ? Être heureux ne consisterait pas plutôt à se satisfaire de ce que nous avons sans pour autant arrêter d’évoluer et de se projeter ? J’aime à dire que le bonheur est un état d’esprit qui s’acquiert et qu'il est toujours possible de trouver l'harmonie quelles que soient les difficultés rencontrées...

Je vais vous livrer ma vision du bonheur à travers 5 stratégies simples et pourtant indispensables pour atteindre un niveau de bien-être et de satisfaction…

1 - Trouver la paix intérieure 1

J’ai pour habitude de dire que c’est la première étape vers le bonheur… Alors, qu’est-ce que la paix intérieure ? Simplement un état de plénitude et de calme intérieur... Il s’agit de ne plus être sous l’emprise de pensées négatives, d’idées noires et ne plus ruminer continuellement ses difficultés… Sortir de ces préoccupations que nous ressassons sans trouver de solution et qui nous polluent au quotidien… Reprendre le contrôle de son cerveau en choisissant de penser de façon plus positive !

Plus facile à dire qu’à faire ?

Pourtant, malgré ce que certaines personnes pensent, ce n’est l’ampleur de nos difficultés qui nous enferme dans ce mal-être mais bien notre état d’esprit ! Nous sommes tous capables de porter un autre regard sur notre situation et notre environnement... Il s’agit d’envisager notre vie sous un autre angle et d’évaluer nos problèmes différemment et pourquoi-pas se dire qu’à tout problème sa solution ? Lorsque nous serons capables d’envisager les choses sous un autre prisme, tout à coup les difficultés nous paraitront probablement moindres et peu à peu nous apprendrons à envisager notre vie autrement… Les obstacles seront toujours présents mais nous aurons changé notre manière de les appréhender et cela fera toute la différence… pour trouver enfin la paix intérieure !
1 lire l’article : « Comment trouver la paix intérieure » Ingrid Moatti Pichon

2 - Apprendre à relativiser

Nos difficultés sont-elles aussi importantes que ce que nous imaginons ? La réflexion de notre collègue ou même de notre patron est-elle aussi désagréable qu’elle semble l’être ou s’agit-il d’une parole maladroite et d’une interprétation de notre part ? Il est primordial de relativiser mais également de cesser d'interpréter car il est préférable d'interroger l'autre plutôt que de ressasser ses paroles toute la soirée en essayant vainement de comprendre ! De plus, trop souvent nous appréhendons certains événements avant même qu’ils ne se produisent… En effet, la plupart du temps, nous stressons pour des situations qui ne se dérouleront sans doute jamais : une maladie, une faillite, la perte d’un proche… Aussi, il est préférable d’envisager la difficulté simplement lorsque que nous avons la certitude qu’elle se produira et passer alors en mode solution plutôt que problème. Ainsi, nous réglerons la situation le plus rapidement possible plutôt que de ruminer durant des jours…

Il est essentiel, de ne pas donner plus d’importance aux événements que ce qu’ils en ont en réalité…

Relativiser ne veut pas dire ignorer les problèmes mais ne pas en faire des catastrophes interplanétaires ! Ne plus penser que tous les événements vécus auront un impact important sur notre vie. Ne plus fixer son attention sur la problématique mais se concentrer sur le moyen de régler la situation de la meilleure des façons. Ne plus donner autant d’importance aux propos de certains car nous croiserons parfois des personnes avec un discours malveillant ou maladroit mais il ne tient qu’à nous de ne pas laisser ces gens nous impacter et nous polluer à long terme…

Prendre conscience que nous sommes de belles personnes et que nous ne devons laisser aucun individu nous dénigrer !

3 - Prendre conscience

Prendre conscience c’est réaliser ce que nous avons déjà pour ne plus être dans l’attente d’obtenir toujours plus… Reconnaître qu’avoir une famille en bonne santé, un travail qui nous satisfait, des amis toujours présents etc. sont des cadeaux de la vie ! Prendre également conscience de qui nous sommes et reconnaître nos qualités, nos talents et nos ressources car cela permet de s’apprécier réellement. Réaliser le chemin parcouru et ne plus être éternellement insatisfait en pensant à ce que nous devrions être ou à ce que les autres attendent de nous. Se connaître permet également d’évaluer le chemin qui nous reste à parcourir afin de devenir encore meilleur et atteindre nos objectifs de vie… car sans prise de conscience aucune réelle évolution ne peut être envisagée ! Sénèque disait « Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va » mais difficile de savoir où nous allons lorsque nous ne savons pas d’où nous venons…

4 - Être dans la gratitude

La prise de conscience permet de se contenter en réalisant que nous possédons déjà beaucoup. Il s’agira ensuite d’apprendre à se satisfaire car comprendre que la vie nous a déjà beaucoup offert n’empêche pas de poursuivre son évolution. Nous devons donc continuer de travailler pour réaliser nos projets en appréciant le quotidien… Autrement dit, être dans la gratitude c’est être en mesure d’envisager chaque événement, chaque rencontre comme un cadeau ! La gratitude implique aussi de développer la capacité à se focaliser sur les motifs de satisfaction plutôt que sur les raisons qui nous amèneraient à nous plaindre ! Se satisfaire permet de conserver la motivation à évoluer, d’être plus agréable avec soi-même et les autres, de garder un état d’esprit positif pour rester ouvert à toutes les opportunités qui s’offrent à nous… être dans la gratitude permet d’être plus heureux et plus confiant en l’avenir… car lorsque nous réalisons que la vie nous a déjà beaucoup apporté nous comprenons que si nous poursuivons nos efforts, il n’y a aucune raison que cela s’arrête aujourd’hui !

5 - Réaliser que le bonheur n’est pas un état permanent

Lorsque nous recherchons un état de bien-être permanent, nous risquons de passer à côté des petits bonheurs du quotidien… En effet, nous ne pouvons être heureux en permanence car la vie nous apportera toujours son lot de soucis et de préoccupations et les personnes les plus positives rencontrent elles aussi des obstacles sur leur parcours car les problèmes n’épargnent personnes !

La seule chose qui différencie les gens heureux des autres est la façon d’aborder les problèmes pour retrouver plus rapidement un état de bien-être et de plénitude…

Alors, nous devons comprendre qu’il est impossible d’être heureux 24 heures par jour, 365 jours par an ! Le bonheur va et vient mais il faut savoir le saisir et l’apprécier à 100 % et tout mettre en œuvre dans notre vie pour qu’il se présente le plus régulièrement possible 😉  

Un des grands inconvénients de la vie humaine, c'est que nous avons mis notre bonheur dans des choses impossibles et notre malheur dans des choses inévitables. - Alphonse Karr

 
Conseils lecture : « Et n’oublie pas d’être heureux » Christophe André, « Décidez d’être heureux » Sophie Castagnier

Ces articles peuvent aussi vous intéresser